sidebar
Nouvelles du ministère
أخبار عامة
1/5/2021 12:00:00 AM

Le président Al-Mashat salue les efforts du ministère de la Santé pour promouvoir le secteur de la santé


[04 / janvier / 2021]

 

Son Excellence lemaréchal Mahdi Al-Mashat, Président du Conseil politique suprême, a salué les efforts et les réformes mis en œuvre par le Ministère de la santé publique et de la population pour faire progresser le secteur de la santé et améliorer le niveau de performance.

 

C'est ce qui ressort du message du président Al-Mashat transmis par le directeur du bureau de la présidence, Ahmed Hamed, à l'issue de la réunion consultative élargie des dirigeants du ministère de la Santé, soulignant que la santé est l'intérêt du Conseil politique suprême. et sa volonté d'obtenir plus de succès que le citoyen peut toucher.

 

Le président Al-Mashat a également affirméque le ministère de la Santé disposera de tout le soutien, de l'assistance et des pouvoirs, et qu'il mettra en œuvre toute décision qu'il jugera appropriée à la situation générale.

 

Dans son message, le président du Conseil politique suprême a chargé le ministère de la Santé de développer une stratégie générale pour le problème du recrutement parmi les citoyens à travers le système de référence, en répartissant la pression sur les hôpitaux et en définissant un mécanisme pour réduire la pression sur les hôpitaux centraux en identifier un hôpital rural pour chaque direction qui comprend les spécialités les plus importantes: «Femmes et accouchement, enfants, chirurgie générale etmédecine interne pour les maladies courantes», en plus de définir le rôle de chacun des centres et unités de santé.

 

Il a souligné que la directive sera faite pour arrêter tout financement des finances publiques pourtout domaine du pays qui sera assorti d'un investissement réussi dans le secteur privé en général et en particulier les hôpitaux, expliquant l'importance de préparer une stratégie de fonctionnement des hôpitaux. de leurs revenus.

 

Le président a également ordonné à Al-Mashat d'obliger les directeurs des établissements de santé à réduire le personnel administratif ... exhortant les dirigeants des hôpitaux à s'écarter de la pensée stéréotypée habituelle et à réfléchir à des solutions viables pour continuer à servir et à rester ferme, quelle que soit la difficulté de la situation.

 

Il a appelé à l'ouverture de pharmacies dans chaque établissement de santé dans le cadre des plans du ministère, dans le butde fournir des médicaments aux citoyens à un coût et à un faible profit dans le cadre d'un système financier et comptable précis, afin que les citoyens ne soient pas soumis à l'extorsion.

 

Le directeur du bureau de la présidence, Ahmed Hamed, a indiqué dans son discours l'importance de la réunion consultative des dirigeants du ministère de la Santé et des directeurs de ses bureaux dans les gouvernorats et des directions et directeurs des hôpitaux centraux, ruraux et centraux. . insistant sur le fait que le ministère de la Santé dirige tous les ministères dans le processus d'évaluation et de diagnostic administratif,l'identification des déséquilibres et la mise en place des traitements appropriés.

 

Il a déclaré: «Le ministère est considéré comme le chef de file et à la pointe des ministères ence qui concerne les ateliers, les cours, les visites sur le terrain et lediagnostic de la réalité, ce qui nécessite des efforts concertés de tous pourcorriger la situation administrative et technique des différentsétablissements, organisant ainsi des ateliers. et descendre aux niveaux des provinces et des districts indique la forte détermination à corriger lasituation et à corriger les déséquilibres. "

 

Il a ajouté: "Nousavons un besoin urgent d'évaluer avec précision notre réalité et dediagnostiquer nos institutions, en particulier les hôpitaux, car ils sont l'essence même du processus médical. C'est pourquoi nous voulons fournir des hôpitaux modèles qui fournissent des services haut de gamme aux citoyens."

 

Le directeur du bureau dela présidence a demandé instamment de prêter attention au personnel médical et de le qualifier afin de développer les services de performance et de modernisation, et de se concentrer sur la fourniture de services dans les campagnes.

 

Il a appelé les participants à faire un saut qualitatif et à appliquer les résultats de la réunion consultative à la réalité pratique, et à créer une concurrence entre les hôpitaux pour fournir des services aux citoyens et soulager leurs souffrances.

À son tour, le ministre de la Santé publique et de la Population, le Dr Taha Al-Mutawakel, a souligné l'importance de la réunion pour la promotion du secteur de la santé et l'accèsaux services de santé dans les campagnes.

 

Il a souligné que les priorités du ministère sont de prêter attention à la fourniture de services médicaux dans les campagnes à tous les niveaux, de travailler à l'exploitation de tous les organes, hôpitaux, unités et centres à cent pour cent, et de moderniser les services d'urgence dans tous les hôpitaux publics et privés. etce qui leur est lié en termes de scouts, de laboratoires, d'opérations, de repos et de soins.

 

Le ministre de la Santéa indiqué que parmi les priorités figurait également l'évaluation de tous les services de santé dans les établissements publics, tels que les laboratoires,la radiologie et les opérations, pour empêcher le transfert de cas des hôpitaux publics vers les hôpitaux privés et pour améliorer les services des secteurs public et privé, en plus de poursuivre les efforts d'automatisation des hôpitauxet de les présenter à tous lors d'ateliers et de réunions périodiques.

 

Il a déclaré qu'une évaluation et une attention continues seront accordées au personnel de santé,au retour au travail dans le secteur public et à l'entretien des appareils dans tous les hôpitaux.

 

La réunion consultative d'une durée de dix jours, avec la participation d'agents du ministère de la Santé et des directeurs de ses bureaux dans les gouvernorats et directions, les directeurs des établissements médicaux privés et pharmaceutiques et des hôpitaux centraux, centraux et ruraux, a débattu des orientations stratégiques conformément à la vision nationale de bâtir l'État yéménite moderne et de renforcer le système de santé grâce à des interventions intégrées à l'appui du programme de vaccination élargi.

 

Il a évoqué les défis auxquels est confronté le secteur des soins de santé primaires et les prioritéspour y répondre, l'amélioration de la couverture vaccinale par le biais du système des directions de la santé et l'activation du rôle des communautés locales dans la promotion des interventions de santé, dont la principale est l'élargissement de la vaccination.

 

La réunion a égalementdiscuté du mécanisme de renforcement des services au niveau rural grâce au travail du système des directions de la santé et des moyens d'améliorer le niveau des services de santé dans les établissements médicaux et pharmaceutiques privés des gouvernorats et des districts.

 

 Il a passé en revue la structure organisationnelle, la description de poste des hôpitaux centraux, centraux et ruraux, le système de direction de la santé et les priorités de l'étape suivante, en plus du système intégré d'information sanitaire, le réseautage, le mécanisme d'évaluation et de classification des hôpitaux, les principes de classification, et les mécanismes de prise de décision.