sidebar
Nouvelles du ministère
أخبار عامة
1/12/2021 12:00:00 AM

La plateforme médiatique accueille le ministre de la Santé publique et de la Population

( 11janvier / 2021)




La plateforme médiatique mise en place par le ministère de l'Information pour les membres du gouvernement de salut national, les institutions et les organes officiels, a accueilli aujourd'hui le ministre de la Santé publique et de la Population, le Dr Taha Ahmed Al-Mutawakel.


Le porte-parole du gouvernement de salut national, ministre de l'Information, Dhaifallah Al-Shami, a confirmé que la plateforme médiatique mettra en évidence le rôle du ministère de la Santé publique et de la Population en toute transparence et clarté, en mettant en lumière ses réalisations et les difficultés auxquelles il est confronté. de l'agression continue et de ses futurs projets pour améliorer le niveau des services de santé fournis aux patients et trouver des médicaments sûrs et à un prix approprié.


Al-Shami a accueilli l'invité de la plateforme médiatique, le ministre de la Santé et la direction du ministère et de ses secteurs pour répondre aux questions et demandes de renseignements qui expriment les préoccupations et les aspirations des citoyens et les problèmes qu'ils subissent à la lumière de l'agression et siège, et les transmettre aux autorités concernées par le biais de divers médias yéménites.


Le ministre de l'Information a considéré la plate-forme médiatique comme une plate-forme de communication entre les fonctionnaires du gouvernement de salut national et le citoyen à travers les médias, qui est un lien pour fournir une véritable information à la société et son rôle positif dans l'amélioration du niveau de sensibilisation de la communauté à la importance des enjeux abordés par la plateforme.


Le ministre a souligné que l'hébergement de la plateforme médiatique du ministre de la Santé est la première de ses activités pour l'année 2021 en cours.


Sur l'estrade, le ministre de la Santé publique et de la Population a passé en revue les réalisations du ministère et les défis auxquels il est confronté à la lumière de l'agression et du siège en cours et de ses projets futurs.


Le Dr Al-Mutawakel a affirmé l'intention du ministère de procéder à une réforme globale et complète du secteur de la santé et de fixer des normes qui mettent fin au hasard accumulé au fil des décennies.


Il a salué le rôle des cadres médicaux et de santé qui travaillent dans des conditions d'agression et des conditions difficiles et critiques, notant la fermeté du peuple yéménite, qui a enduré la souffrance et la douleur face à la confrontation avec les pays de l'arrogance mondiale, et les actes de meurtre, de déplacement et le siège auquel ils ont été soumis.


Il a souligné que le ministère au cours des dernières décennies n'a pas été au niveau d'ambition et de besoin en termes de vastes infrastructures autant que le peuple yéménite a besoin ... indiquant que les hôpitaux depuis les années 1960 et 1970 fonctionnent toujours avec leurs anciens appareils dont la durée de vie utile a expiré et il y a des hôpitaux qui n'ont pas été restaurés, réhabilités et équipés depuis des décennies.


Le ministre de la Santé a déclaré que l'agression visait directement le secteur de la santé en détruisant 513 établissements de santé et en empêchant l'entrée de médicaments, d'équipements et de fournitures médicales.


Il a souligné que le Ministère avait pu, à la lumière de l'agression, effectuer de nombreuses réparations au niveau des établissements de santé et des établissements ruraux et des hôpitaux, et créer de nouveaux hôpitaux, en plus de faire entrer de nombreux équipements pour faire fonctionner les hôpitaux ruraux.


Il a déclaré: "La période précédente, et à la lumière de la situation naturelle et de l'énorme potentiel, il n'y avait pas de tomographie par ordinateur dans aucun hôpital, alors que le ministère a pu, pendant l'agression, introduire environ huit ordinateurs dans la plupart des hôpitaux."


Le ministre de la Santé a considéré le secteur de la santé et les soins primaires comme la pierre angulaire de la lutte contre les maladies et les épidémies, soulignant que le Yémen a suivi une expérience indépendante de ce que le monde a fait face à la pandémie Corona.


«Le Yémen a poursuivi une politique de ne pas intimider et de sous-estimer face à Covid 19, et grâce à Dieu, son attention et sa miséricorde pour le peuple yéménite, le Yémen a pu sortir de cette épreuve», a-t-il ajouté, accusant l'agression de propagation des épidémies et des maladies au Yémen.

Il a évoqué les directives du président du Conseil politique suprême de se diriger vers la campagne, qui représente 70% de la population, de pourvoir à ses services médicaux et sanitaires et de soulager les souffrances des citoyens des campagnes.


«Nous avons établi des plans ambitieux et nous nous efforçons de trouver un hôpital rural dans chaque direction au cours des cinq prochaines années, et nous avons besoin de plus de 150 000 médecins généralistes et 20 000 spécialistes, alors qu’il n’ya pas plus de quatre mille médecins et mille et 800 spécialistes, dont 900 spécialistes au secrétariat de la capitale », a-t-il précisé. Et 900 spécialistes sont répartis dans le reste des gouvernorats, et nous cherchons à combler le large fossé à cet égard. "


Le Ministre de la santé a évoqué les souffrances de la malnutrition et les efforts des organisations pour mendier et sympathiser avec le monde au nom de la souffrance du peuple yéménite due à la malnutrition sévère et aiguë, passant en revue les mesures prises par le Ministère de la santé pour réduire la malnutrition.


Il a mentionné que les centres et unités de santé étaient à l'époque des budgets et des dépenses de fonctionnement fermés, alors qu'aujourd'hui, compte tenu de la rareté des capacités et du manque de budget opérationnel, ils fonctionnent à un taux de 90% et fournissent des services aux patients sans discrimination autour de la horloge, soulignant l'effort de faire progresser les soins de santé primaires conformément à l'identité yéménite et fidèle.


Il a souligné que le ministère était en mesure d'élaborer des preuves et des critères pour évaluer, classer et définir les hôpitaux et les services fournis au niveau des organes, des centres et des unités. Les résultats de la deuxième phase d'évaluation seront annoncés pour les hôpitaux publics et privés dans les semaines à venir.


Le Dr Al-Mutawakel a également affirmé que le Ministère cherchait à introduire le système de rayonnement pour les patients en oncologie, d'une valeur de quatre millions de dollars, car les organisations refusent d'entrer dans l'appareil.


«L'année dernière, le ministère a travaillé pour fournir 700 000 lavages pour les maladies de dialyse et les distribuer aux centres de dialyse, et au cours de l'année en cours, environ 500 000 lavages pour les maladies de dialyse recevront du matériel et des médicaments», a-t-il dit.


Il a indiqué que les organisations qui travaillent en dehors des besoins ont été arrêtées, et que le ministère a une vision et un besoin clairs, et que les organisations doivent travailler selon la vision et les besoins du ministère de la Santé .. expliquant qu'au cours de la période à venir, l'objectif portera sur l'assurance maladie, créant des infrastructures et des investissements dans le secteur médical et de la santé, tout en établissant des contrôles des prix et des services et en cherchant à restaurer la confiance des citoyens dans le médecin et la médecine yéménites.


En réponse aux questions de l'Agence de presse yéménite Saba concernant la pharmacie nationale, la fixation des prix et les contrôles dans les urgences et les hôpitaux, le ministre de la Santé a confirmé la poursuite de l'achèvement du projet de création d'une pharmacie nationale dans les hôpitaux gouvernementaux pour vendre des médicaments aux patients à coût pour soulager les souffrances des patients, dans le cadre de son plan intérimaire dans la vision nationale de construire l'État yéménite moderne.


En ce qui concerne le projet de liste de prix des services dans les hôpitaux publics et privés, les centres de santé et les unités, le ministre de la Santé a révélé l'état de préparation du projet, et une liste de prix des services sera finalement annoncée avec les résultats de l'évaluation au cours les semaines à venir en réponse aux demandes du peuple yéménite et en application des directives du président du Conseil politique suprême.


Il a également souligné qu'il existe des contrôles et des procédures contraignants pour tous les hôpitaux, organismes et centres de santé gouvernementaux et privés, y compris la détermination des prix des opérations, des laboratoires, des services de diagnostic et des services d'urgence complets, et ne renvoyant aucun patient du gouvernement vers des hôpitaux privés.


Le Dr Al-Mutawakel a expliqué le grand besoin de spécialistes et leur distribution aux gouvernorats dans divers domaines médicaux et sanitaires, soulignant la nécessité de réhabiliter et de former le personnel médical et de l'empêcher d'attirer et d'émigrer hors du pays.