sidebar
Nouvelles du ministère
أخبار عامة
10/5/2021 12:00:00 AM

L'inauguration de la première phase de la réhabilitation du nouveau bâtiment de l'hôpital universitaire du Koweït

[03/ octobre/ 2021]

Le Ministre de la Santé Publique et de la Population, Dr Taha Al-Mutawakel, Maire de la Capitale Hammoud Abbad, et le Secrétaire Général du Conseil Suprême de l'Administration et de la Coordination des Affaires Humanitaires et de la Coopération Internationale, Abdulmohsen Tawoos, ont inauguré la première phase du réhabilitation de l'hôpital universitaire du Koweït et réhabilitation du service de malnutrition sévère.

Dr. Al-Mutawakil, Abbad et Tawoos ont été informés de l'avancement du projet et ont entendu de la part des personnes en charge de celui-ci une explication de ses étapes et composantes.

Le ministre de la Santé a souligné l'importance d'inaugurer la première phase de la réhabilitation du bâtiment de l'hôpital du Koweït, coïncidant avec l'anniversaire de l'anniversaire du Prophète. Il considérait l'inauguration comme une grande réussite, surtout après avoir trébuché il y a plus de 23 ans.

Il a souligné que le démarrage de la première phase du projet au cours de cette période que connaît le pays témoigne de la détermination et reflète les efforts importants et inlassables et la coordination conjointe entre les différentes parties pour étendre et améliorer les services médicaux.

Il a apprécié le soutien du Bureau des Nations Unies pour les services d'appui aux projets (UNOPS) pour achever la mise en œuvre du projet, soulignant que l'hôpital sera un ajout qualitatif au travail de santé au Yémen. Le pays traverse à la lumière de l'agression et du siège continus.

Le ministre de la Santé a salué le soutien du Conseil suprême et de diverses autorités aux efforts du ministère de la Santé dans la réhabilitation et l'amélioration des services de santé et l'achèvement du projet du nouveau bâtiment de l'hôpital.

  Pour sa part, le maire de la capitale a expliqué que le projet représente un pilier de base dans le volet santé, considérant le projet comme l'un des projets de santé les plus importants mis en œuvre dans cette phase exceptionnelle, surtout après avoir trébuché pendant des années.

Il a souligné que le projet est le résultat d'un véritable partenariat entre les différentes autorités et l'UNEPS, notant qu'il n'y a que trois hôpitaux publics dans la capitale, soulignant qu'aujourd'hui, il y a une tendance à faire un saut qualitatif dans l'aspect sanitaire en raison de aux besoins croissants de la société en services médicaux.

A son tour, Tawoos a indiqué que l'inauguration de la première phase d'équipement et d'ameublement du nouveau bâtiment de l'Hôpital du Koweït s'inscrit dans la priorisation des besoins dans le domaine de la santé.

Il a expliqué que dans les autres étapes, l'hôpital sera entièrement meublé et équipé, soulignant que l'inauguration est le résultat des efforts de coopération et de planification conjointe entre le Conseil et le ministère de la Santé, soulignant l'importance du projet, en fournir des services aux habitants de la capitale, en particulier à la lumière des conditions difficiles dont souffre le secteur de la santé en raison de l'agression et du siège continus. .

Tawoos a salué le rôle du bureau de l'UNEPS, de l'Organisation mondiale de la santé et de tous ceux qui ont coopéré avec le Conseil suprême dans la réalisation de ce projet géant qui vacille depuis des décennies.

Le directeur de l'hôpital du Koweït, le Dr Amin Al-Junaid, a souligné l'importance d'inaugurer la première phase du projet, qui comprend l'équipement du centre de traitement de la malnutrition sévère, suivi de la deuxième phase, qui comprend l'équipement de soins intensifs, puis le reste des services hospitaliers.

Il a salué les efforts du ministère de la Santé et du Conseil suprême et le soutien de l'UNEPS dans la réhabilitation de l'hôpital universitaire du Koweït.

L'inauguration s'est déroulée en présence du directeur du Bureau de la santé du Secrétariat, le Dr Mutahar Al-Marouni, du directeur exécutif du Programme des Nations Unies pour les services d'appui aux projets, Fayyad Rasoul, et du chargé de programme au bureau du PNUE, le Dr Khaldoun Mohammad